La restauration d’une ancienne grange du Pays de Bray : 3e année de travaux

Fin 2021, nous avions laissé une grange dont les murs avaient été entièrement recréés et protégés en extérieur par un enduit de chaux/argile//sable/lin mais en attente d’une dernière couche (cf. article précédent). Une fois l’hiver passé, en avril, celle-ci a pu être posée, cette troisième couche est indispensable pour une protection pérenne de ces murs contre les intempéries. La partie interne des murs a également été parachevée par un enduit d’argile de finition.

La protection des intempéries passe aussi par le clos du bâtiment. Ainsi les quatre fenêtres avec leurs volets ont été posées ainsi que la grande verrière d’entrée en fer forgé protégée par une porte en chêne quasi-identique à l’ancienne porte de la grange.

L’ouverture de la future bibliothèque au tout public nécessite un cheminement accessible au plus grand nombre, notamment aux personnes à mobilité réduite. Ainsi une allée en brique du Beauvaisis a été aménagée durant l’été achevant ainsi la restauration du bâti en tant que tel.

Parallèlement, les travaux d’aménagement intérieur se sont poursuivis avec la pose des carreaux de sol (des carreaux de l’ancienne manufacture Boulenger) de la future salle de stockage et la fabrication du parquet de la salle de lecture et de son escalier d’accès. Pour l’anecdote, le parquet renferme le nom de tous nos donateurs ! (cf. page “La vie de l’association).

Enfin depuis septembre, les 230 mètres linéaires d’étagères arrivent progressivement dans l’ancienne grange achevant sa métamorphose en bibliothèque. L’année 2023 verra ainsi l’achèvement des travaux intérieurs et le début d’une nouvelle aventure pour la bibliothèque Patrick Ansar.

Sous la maîtrise d’ouvrage de l’association PROFONDHIS – Patrick Ansar, les travaux ont été menés par la SARL Guillard frères (Bailleul-sur-Thérain – 18 km de Troussures),  la Menuiserie de Chantoiseau (Beaumont-les-Nonains  – 6 km de Troussures),  Stéphane Dumoulin Electricité générale (Wambez – 18 km de Troussures), l’Académie de la Menuiserie (Beauvais – 10 km de Troussures) et Art Métal du Thelle (Jouy-sous-Thelle – 8 de Troussures) avec les matériaux fournis par la Briqueterie Dewulf (Allonne – 10 km de Troussures).

Ces travaux sont financés par l’association PROFONDHIS – Patrick Ansar, avec le concours de l’Europe (FEADER), l’État français (FNADT), la Région Hauts-de-France, le Département de l’Oise, les communes d’Auneuil (Oise), de Marcq-en-Baroeul et Quesnoy-sur-Deûle (Nord), la Fondation du Patrimoine, la caisse locale du Crédit agricole Brie-Picardie (J’aime mon territoire) et de très nombreux donateurs privés.

Focus sur les principales étapes de l’année 2022 :

En février, la bibliothèque a été fermée par une verrière en fer forgé.

Parallèlement, le sol de la salle de stockage a été recouvert de carreaux « Boulenger » récupérés à Croissy-sur-Celle (Oise), commune située à 45 km de Troussures. Et pourtant ces carreaux ont été fabriqués dans l’usine des frères Boulenger de Saint-Paul (à 6 km de Troussures, comme l’atteste une estampille retrouvée sur la tranche de deux carreaux). Mais qu’est-ce que l’usine Boulenger ? Ces deux frères se sont installés à Auneuil aux alentours de 1850 et se spécialisent dans la fabrication de céramique architecturale dont les carreaux incrustés que l’on trouve encore dans de nombreuses églises du Beauvaisis. En 1870, Aimé Boulenger agrandit sa fabrique et installe une 2e usine à Saint-Paul. Avec le chemin de fer, leur production sera largement exportée et c’est par ce biais d’ailleurs que nos carreaux sont arrivés à Croissy-sur-Celle.

Les parties hautes des murs qui ne recevront pas d’étagères ont été recouvertes d’enduits d’argile ; des enduits couleur ocre pour les murs pignons et couleur craie pour les rampants du toit.

En avril, la pose des quatre fenêtres en chêne, fermées par des volets en châtaigner.

Durant l’été 2021, les deux premières couches d’enduit de façade en chaux/argile/sable/lin avaient été apposées sur les façades extérieures. Après plusieurs mois de séchage nécessaires, la dernière couche a été posée au printemps.

En juin, l’escalier d’accès à la salle de lecture a été installé ainsi que son parquet, le tout en châtaignier.

L’aménagement de l’allée d’accès à la bibliothèque.

La pose de la porte d’entrée de la bibliothèque avec un encadrement sur-mesure.

La réparation et le rejointoiement des murs internes en briques qui resteront visibles au sein même de la bibliothèque. Une mission assurée par les bénévoles de l’association, l’occasion pour les plus jeunes de découvrir le travail de maçonnerie et de se former.

La fabrication et la pose des étagères en chêne et châtaignier.

État de la grange à la fin de l’année 2022 (intérieur et extérieur) :



Citer ce billet
Marie Ansar-Peineau (2023, 7 janvier). La restauration d’une ancienne grange du Pays de Bray : 3e année de travaux. Bibliothèque Patrick Ansar – Association PROFONDHIS. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/t13k

2 réflexions sur « La restauration d’une ancienne grange du Pays de Bray : 3e année de travaux »

  1. Bravo à vous pour cette magnifique restauration en faisant appel à des artisans locaux.

    Les partenaires publics et privés, les donateurs ont été répondu présents.

    Par ailleurs, Roselyne Bulan m’a parlé de vous et souhaite notre passage à Troussures. Nous en profiterons pour voir le patrimoine de la commune.

    • Un grand merci pour ce message. Nous serons ravis de vous présenter les travaux à l’occasion de votre visite à Troussures, il est néanmoins préférable de convenir d’un rendez-vous en amont par mail : association.profondhis@yahoo.com. Bien à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.