Le jardin de la Bibliothèque Patrick Ansar, lieu de conservation et de préservation de la biodiversité du Pays de Bray

La Bibliothèque Patrick Ansar est entourée d’un espace paysager de 9000 m² constitué de plusieurs entités : un jardin d’agrément, un potager paysager, un espace forestier en cours de restauration et une prairie sur sol argileux. Ce jardin complète la bibliothèque d’un écrin de sérénité propice aux études et à la réflexion.

Localisation des différents espaces du jardin de la Bibliothèque Patrick Ansar
Crédit de la vue aérienne : Google Map

Le temps du confinement au printemps 2020 a été l’occasion de mettre en forme le potager paysager à proximité immédiate de l’ancienne grange brayonne qui accueillera prochainement la Bibliothèque Patrick Ansar. Organisé autour d’un plan centré, il sera en perpétuelle évolution et attire déjà les visiteurs du site qui aiment y flâner pour découvrir les plantations.

Création du potager paysager de la Bibliothèque Patrick Ansar au printemps 2020
Montage : Marie Ansar-Peineau

6000 m² du jardin sont consacrés à la préservation et la valorisation de la biodiversité de la faune et de la flore. Avec son bois et sa prairie sur sol argileux, cet espace vise à reconstituer les espaces naturels du Pays de Bray, et plus particulièrement ce qui est appelé  « les fonds du Bray », paysage marqué par une forte présence de l’eau. Cette entité du Pays de Bray se caractérise par une multitude de prairies humides, de pâtures tourbeuses et marécageuses et de bois humides.

Depuis neuf ans, un espace forestier s’est reconstitué naturellement suite à l’arrêt du fauchage systématique. Les premiers arbres à s’être réinstallés sont des trembles (seule variété de peuplier forestier), puis d’autres espèces apparaissent progressivement : des hêtres, chênes, charmes, sureaux…

‘Julienne des dames’ localisée à l’orée de l’espace forestier, le 16 mai 2020
Crédit : Association PROFONDHIS – Patrick Ansar – Photographie de Stéphane Peineau

Une prairie sur sol argileux s’est également développée naturellement. Elle est en quasi-autogestion, seule la flore arbustive et arborée est enlevée systématiquement. Deux espaces naturels se sont vite distingués au sein de la prairie favorisant l’émergence d’une flore spécifique à chacun des milieux. La partie la plus haute du jardin, à l’est, se caractérise par la présence d’eau stagnante une grande partie de l’année où poussent naturellement des joncs et des saules têtards. À l’ouest, suivant la pente du terrain, une prairie en eau circulante présente une flore dont la dominance varie d’une année sur l’autre. Les couleurs de cette prairie varient du printemps jusqu’à l’automne. Des allées ont été aménagées permettant aux visiteurs de déambuler dans ces espaces, de s’y poser et d’observer la flore et la faune.

Joncs dans la prairie sur eau stagnante, le 25 avril 2020
Crédit : Association PROFONDHIS – Patrick Ansar – Photographie de Stéphane Peineau

Ces 6000 m² de milieu naturel constituent un écosystème très apprécié d’une faune variée allant des chevreuils aux batraciens et reptiles (couleuvres à collier [totalement inoffensives bien sûr ;-)]  ) sans oublier une grande variété d’insectes, dont une belle colonie de carabes chagrinés par exemple (carabus coriaceus, le plus gros carabe de France).

Pour valoriser la diversité de cette flore spécifique du Pays de Bray, un projet a été initié par les enfants et soutenu par l’équipe de l’association PROFONDHIS : la création d’un herbier avec les plantes du jardin. Il s’agit à la fois d’un projet pédagogique et d’une étude scientifique avec l’identification des plantes et leur évolution dans le long terme. Cet herbier sera ensuite valorisé dans la Bibliothèque Patrick Ansar.

Cueillette d’une violette des bois, de la famille des Violaceae du genre Viola et très probablement l’espèce Odorata
Crédit : Association PROFONDHIS – Patrick Ansar – Photographie de Stéphane Peineau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.